14 février 2020

Abus sexuel : des astéroïdes les pointent




La sortie du livre , Violences sexuelles dans le sport,  remet Sarah Abitbol dans l'actualité, mais aussi bon nombre de sportives et c'est donc l'occasion pour moi, de vous présenter un kit d'astéroïdes pointant la question des abus sexuels dans un ciel natal, et le mettre à l'épreuve du ciel natal d'une personne qui fut abusée.

Pour ceux qui ne connaissent pas Sarah Abitbol voici deux courts extraits :

 Lanceuse d'alerte, l'ex-patineuse artistique Sarah Abitbol se félicite aujourd'hui d'avoir trouvé le courage de briser l'omerta qui régnait jusqu'ici dans son sport. Elle raconte comment le soutien du public la conforte désormais dans l'idée de continuer son combat.
Elle a lancé un pavé dans la marre. Dans les pages de son livre Un si long silence, paru fin janvier 2020 aux éditions Plon, Sarah Abitbol a pour la première fois levé le voile sur les abus sexuels dont elle aurait été victime dès l'âge de 15 ans.



Biographie de Sarah Abitbol (extrait)
Sarah Abitbol (née le 8 juin 1975 à Nantes (source pour son heure de naissance : Astrotheme, état-civil, acte n° NA13/91)) est une célèbre patineuse française. Elle a participé à de nombreux championnats et a gagné beaucoup de médailles, dont une médaille de bronze au championnats du monde 2000 avec son partenaire Stéphane Bernadis. Taille 150cm Ils n'ont pas pu participer aux Jeux Olympiques de 2002, suite à une blessure de Sarah au tendon d'Achille. Ils se sont retirés de la compétition amateur le 1er août 2003. Championnats de France Médaille d'argent en 1993 Médaille d'or en 1994

Avec mon plus profond respect 

Son ciel natal 
Née le : dimanche 8 juin 1975 à 17h00à : Nantes (44) (France)Soleil : 17°15' Gémeaux AS : 3°09' ScorpionLune : 3°23' Gémeaux MC : 12°24' Lion 



Ou se trouvent mes pointeurs astéroïdaux ?

-L'astéroïde (157) Dejanira : Abus sexuel, relation subie 
19°41 du gémeaux, il est donc  conjoint au stellium  Soleil - Junon - Mercure ce qui est déjà un premier indice.

- L'astéroïde  (204) Kallisto : subir un viol, être trompée, erreur fatale,exil,reconnaissance finale
19°32 sous le Bélier ,j'observe qu'il est en sextile étroit au stellium  Soleil - Junon -Dejanire- Mercure; Il est aussi conjoint à Jupiter et opposé à la PF.

- L’astéroïde  (8308) Julie-Mélissa : victimes de pédophilie
0 °43 Rx soit  une conjonction à l'Ascendant et à Uranus ainsi qu'un carré Vénus, quinconce Lune et NS , et quinconce Pallas

- L'astéroïde (196) Philomela : être sexuellement abusée, tout vérité n'est pas bonne dire, être métamorphosé, échapper (ou pas) à l'ultime violence
28° 6  Bélier moins important dans ce ciel que les 3 premiers cités, il reste cependant aspecté par un quinconce à l'autre pointeur qu'est (8308) Julie-Mélissa  et au NN. J'observe aussi une opposition à Uranus et sa conjonction à Chiron.

Pour mémoire :

-En microastrologie , nous n'utilisons que des aspects serrés
-Les aspects de conjonction et aux angles sont particulièrement importants
-La microastrologie ne s'oppose ni se substitue à l'analyse astrologique classique, elle en est un complément
-Les études en microastrologie supposent des bases minimales en astrologie, la discipline mère...

Pour prolonger cet article : 

Analyse de Bernard Duchatelle :

Analyse de Maïtha Lobjois :

Témoignage de Sarah



A propos de "Garder longtemps le silence"  Richard Doyle  explique :

J' observe un lien entre Neptune et (4) Vesta dans des cas d'abus sexuel... c'est même la première combinaison que j'examine dans une telle situation. L'apport de (4) Vesta... je dirais que c'est la notion de la pureté perdue... ce sentir « souillé »., mais en plus de porter en soi la peur de la « punition » ou des sanctions... donc un sentiment de culpabilité, même si la personne n'est pas l'abuseur, mais la victime. Les vestales si elles perdaient leurs virginité... peu importe de quel façon, elles étaient très sévèrement punies... allant jusqu'à être enterrées vivantes.Donc (4) Vesta véhicule ce « lourd secret » qui est enfoui et refoulé dans la conscience de l'abusé... d'où le fait qu'il faut beaucoup de temps pour pouvoir en parler et dénoncer l'abuseur."


Par Elie Astro