27 juillet 2018

Un jour, un arbre, un astéroïde (8852) Buxus, le buis


Photo source : http://www.ville-castres.fr/fr/kiosque/depliant-jardin-eveche


"Mon enfance fut entourée de buis, ceux du jardin en photo, mais aussi en campagne ou même chez moi , une maison appelée " La buiseraie". L’astéroïde est en conjonction serrée à Saturne et je remercie ici mes grands parents pour l'amour et l'éducation qu'ils m'ont donné "...



(8852) Buxus est un astéroïde de la ceinture principale d'astéroïdes. Wikipédia
Période orbitale : 1 263 jours
Date de découverte : 8 avril 1991
Magnitude absolue : 13,9
Groupe d'astéroïdes : Ceinture d'astéroïdes
Découvreur : Eric Walter Elst
Lieu de découverte : Observatoire de La Silla


Buxus est un genre de plantes dicotylédones de la famille des Buxacées qui regroupe environ 90 espèces originaires de tous les continents, présentes principalement dans les régions tropicales et subtropicales. Wikipédia


Point de révélation
Position de Buxus
08 Avril 1991  24 °59 Retro  Balance

LES DEGRES HINDOUS
Degré d'élévation.
« Un promontoire élevé, illuminé par le soleil de midi, couronné de nombreuses fleurs de toutes couleurs ».
Charme, attraits multiples et popularité ; caractère artiste.
LES DEGRES DE BORELLI
Degré de grâce prétentieuse.
« Le soleil au zénith illumine promontoire couvert de fleurs parmi lesquelles un paon fait la roue avec un dindon et un petit pigeon ».
LES DEGRES SABIANS
Degré de clairvoyance.
« A la vue d'une feuille d'automne, un pèlerin a la révélation soudaine du mystère de la vie et de la mort ». Aptitude à découvrir en chaque expérience un sens transcendant et cosmique.



(8852) Buxus, le buis : le sacré, l'immortalité, l'éternité, le renouveau, la persévérance, l'amour fidèle, être gracieux , esthétique, clairvoyant, la popularité, protection, sentiment de culpabilité possible (se flageller).

 

Le Buis est l’une des plantes les plus chargées d’histoire de la botanique. Les religions en ont souvent fait une plante sacrée, utilisée dans de nombreuses cérémonies.  (1)


Les gaulois avaient divinisé le buis, en faisant un symbole d’éternité. (2)  Son nom populaire est aussi le " Bois Bénit" (4)


Plante rituelle depuis l’Antiquité, le buis a toujours accompagné la vie des hommes. Avant le christianisme, il symbolise la persévérance (il germe dans les conditions les plus difficiles), la vie éternelle (il est toujours vert) et par extension, l’amour fidèle jusque dans la mort. (3)



Chez les anciens Grecs et Romains, il représentait la permanence de l’âme après la mort et était de ce fait dédié à Pluton, dieu des enfers (si vous en avez le temps... lire ici le Livre X des Métamorphoses d'Ovide). Cette vénération lui vient du caractère persistant de ses feuilles toujours vertes et de sa longévité, qui en font un symbole d’immortalité. (1)





Dans la religion catholique, le Dimanche des Rameaux est le dernier dimanche du carême avant Pâques. Cette fête commémore l’entrée de Jésus à Jérusalem, et symbolise le renouveau. Le Buis lui sert d’emblème. (1

-
Le buis a été christianisé, et symbolise la victoire sur la souffrance et la mort, en hommage au Christ, les rameaux bénis, glissés derrière un crucifix, étaient en même temps destinés à protéger et bénir la maison et ses habitants. (3)


Souvent en Europe occidentale, ce sont les branches de buis qui font office de rameaux. Consacré dans l’Antiquité à Hadès et Cybèle, cette plante évoque toujours l’immortalité, comme c’est la plupart du temps le cas avec les arbres à feuillage persistant (l’if notamment). (2)



Mais aussi, considéré comme une plante infernale, le buis était associé à la stérilité dans l’Antiquité et les hommes ne manquaient pas d’en déposer quelques branches sur les autels de Vénus, déesse de l’amour et de la vigueur sexuelle, pour conserver leur virilité. (2)


Nombre de coutumes sont liées au buis. Placés aux œillères des chevaux ou dans les cages des oiseaux, les rameaux de buis éloignaient les influences malignes. Lors de la construction d’une maison, on consacrait la première pierre à l’aide d’un rameau de buis trempé dans de l’eau bénite. Rameau scellé ensuite dans le mur, en protection contre la foudre, la tempête, les inondations, la vermine…(3)


C 'est souvent autour des lieux de cultes, de prières, de souvenirs que l'on trouve le buis. Cet arbuste a besoin d'un équilibre harmonieux entre les énergies telluriques et cosmiques pour se développer.Dans ces lieux, il symbolise la continuité, la libération. Il aide à libérer le corps des mémoires d'épreuves passées, à se libérer des schémas mentaux et se reconnecter avec la sagesse infinie. (4)

                        
Le buis  excelle dans l'art Floral puisqu’il est très utilisé pour toutes sortes de compositions végétales. (3) C'est cette caractéristique que l'on retrouve dans la symbolique du degré Hindou;
celui de Borelli pointe un promontoire couvert de fleurs, un degré de grâce,
quant au degré Sabian nous sommes en plein dans le côté sacré de la plante et je suis fortement en résonance avec : Aptitude à découvrir en chaque expérience un sens transcendant et cosmique.


Pour tout connaitre sur le buis, un livre de référence : Buis d’Harry Van Trier et Didier Hermans – éditions Actes Sud, Version hollandaise, éditions Stichting Kunstboek.


Par Elie Astro


Liens : 











Aucun commentaire:

Publier un commentaire